symbolique - le tablier

Publié le par freres jumeaux

Le tablier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donné à la fin du rituel d’initiation au grade d’app.: il est constitué d’une peau pentagonale blanche qui doit être attachée derrière la taille et porté pendant les travaux.

 

 

 

Le tablier symbolise le travail car de nombreux métiers traditionnels portais le tablier. Par exemple, celui du maréchal ferant qui permet de poser la patte musclée du cheval sur la cuisse et de marteler sans peur les clous, les enfonçant dans le sabot à travers le fer chauffé à blanc. Celui du boucher qui protège du sang et qui par sa blancheur juge de sa propreté et donc de son hygiène de vie, essentielle à ce métier. Le tablier est aussi porter par le tailleur de pierre qui peu ainsi se protéger des éclats de pierres.

 

 

 

Mais si l’on comprend bien l’attribution du tablier, celle du travail et sa blancheur, symbole de pureté de l’âme du travailleur, sa forme pentagonale est plus mystérieuse. Ambelain, ancien G. :M. : du rite de M. :M. : reprenant la symbolique géométrique et alchimique de la M.:, révèle que le 5 du pentagone symbolise les 5 sens que l’apprenti doit avoir en éveille pour apprendre en silence. Au grade de comp.:, il portera, comme le maî.:, le tablier rectangulaire, symbole de perfection ou de la connaissance universelle, abstraite des sens ?

 

 

 

Me permettant un instant plus personnel, et pour mieux faire mien le symbole du tablier maç. : je procéderai à une analogie avec le tablier de cuisinier que je porte si souvent.

 

 

 

Le cuisinier comme le maç. :, vêtu de son tablier, se sent prêt pour le travail. Muni de quelques livres et de son experience il recherche le bon goût pendant que l’autre recherche la vérité. Bon goût et vérité relèvent toujours d’une certaine relativité culturelle des convives et des éléments à dispositions, suivant les saisons pour l’un et suivant les époques pour l’autre. De même que si le cuisinier ne veut pas que le dîner finisse en catastrophe et ne peut à aucun moment abandonné son ouvrage, le travail du maç . : sera toujours dirigé par l’action et pas seulement par la réflexion. Car enfin, cuisinier et maç. : travail pour le plaisir de dîner ensemble petite métaphore de vivre ensemble.

 

 

 

Tandisque le critique gastronomique ressemble plus au philosophe qui critique mais n’expérimente pas et si le pique assiette ressemble plus au politique moderne qui parle simplement dans son propre intérêt, cuisinier et maç. : porte le tablier pour réfléchir à la manière puis pour entrer en action, pour les autres, avant tout.

 

 

 

J’D

Publié dans Symboles

Commenter cet article